Rompre avec la solitude et communiquer...

 

Nuages

 


Ce petit billet d'aujourd'hui m'est inspiré par la solitude que connaissent certain(e)s de mes chèr(e)s consultant(e)s. Je constate depuis un certain nombre d'années que le nombre de personnes n'ayant pas grand monde à qui parler, avec qui échanger, partager un moment tout simple va grandissant. J'en ai régulièrement au bout du fil et cela me brise le coeur.

Comment y remédier ? En ayant envie de communiquer à nouveau, car lorsque l'habitude de l'absence, voire l'isolement s'est installé, même s'il y a souffrance, une appréhension existe à l'idée de rencontrer du monde. Mais comment faire ?

Cette solitude est assez courante chez nos aînés, chers ancien(nes), entouré(e)s et considéré(e)s dans d'autres cultures et sur d'autres continents. C'est la plus difficile. Il serait bon que des antennes, des structures municipales de quartier, puissent exister pour être auprès de celles et ceux qui n'osent pas ou plus, aller vers autrui, ne sachant pas comment s'y prendre. Les associations dont les aides ont été revues à la baisse ne peuvent pas tout et les assistantes de vie ou aides à la personne ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Si vous vous sentez un peu dans ce cas et que vous me lisez à l'instant, c'est que vous avez accès à Internet. Alors je voudrais vous parler de deux initiatives que j'ai découvertes il y a quelques temps. La première c'est O.V.S. (On va sortir) qui existe un peu partout en France. S'y inscrire est assez facile, pour ensuite découvrir que des personnes vivant tout près de chez vous souhaitent partager tel ou tel loisir, sortie, activité ... Vous pouvez également proposer quelque chose.


Pour celles et ceux qui viennent de l'étranger dont j'aimerais savoir qu'elles et ils sont accueilli(e)s avec plaisir, il existe des rencontres polyglottes ! C'est une découverte récente que j'ai faite ! On se rend dans un lieu (un bar sympa) pour y bavarder dans une autre langue que la sienne : ce concept né en Belgique consiste à faciliter les rencontres entre les passionnés de langues étrangères et les ressortissants d'autres pays vivant en France. (principe expliqué). Vous pourrez facilement trouver celui qui se trouve dans votre région sur la toile (Polyglot Club).

Voilà, si cela peut vous procurer quelque activité en plus ou en faire profiter d'autres ... J'en serai sincèrement ravie. Racontez-moi ... Si vous connaissez d'autres initiatives, elles sont les bienvenues avec leurs coordonnées en commentaires (forum). Merci.

Prenez soin de vous, à bientôt.