Une amitié télépathique ...?

 

 

J'ai écouté un soir, avec beaucoup d'attention, au cours de l'émission "On n'est pas Couché" le récit de la carrière de Jean-Pierre Mocky qui a évoqué notamment son amitié avec le grand acteur qu'était Bourvil. 

Le cinéaste raconte qu'ils ont tourné quatre films ensemble en 1963 et 1969 (Un drôle de paroissien, La Cité de l'Indicible Peur ou La Grande FrousseLa Grande Lessive (!)L'Étalon) et qu'ils sont devenus amis.

En 1969, pendant leur dernière collaboration, Bourvil était déjà atteint de la maladie de Kahler (myélome multiple) et avait confié à Mocky qu'il souhaitait être enterré au pied d'un arbre de sa propriété de Montainville dans les Yvelines, endroit qu'il affectionnait particulièrement.

"Ce jour de septembre où il est mort, j’ai été frappé comme s’il avait été mon frère."

L'année suivante, le 23 septembre, Bourvil s'en alla un soir alors qu'au même moment Mocky rendait le repas qu'il venait de prendre dans un restaurant. L'épouse de l'acteur, Jeanne, décida de la dernière demeure de son défunt époux, au cimetière de Montainville, ce qui choqua Mocky qui lui exprima son étonnement et son désaccord avec une telle décision.

Deux ans après, Mocky reçut un appel de Jeanne qui lui dit qu'après bien des démarches elle avait obtenu le transfert de la dépouille de Bourvil pour qu'il repose là où il le souhaitait. Le lendemain, en se rendant en voiture sur les lieux, elle eut un accident qui lui fut fatal.

 

*